En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Enseignement du latin

Enseignement du latin

Par MAELLE TAURAND, publié le mardi 10 février 2015 11:06 - Mis à jour le jeudi 30 mars 2017 20:44

L’ENSEIGNEMENT DU LATIN AU LYCÉE LA COLINIÈRE 

 

HORAIRES et PROGRAMMES

  • l’enseignement du latin est proposé en priorité à tous les élèves qui ont débuté leur apprentissage en collège, mais reste ouvert aux débutants (toutes les bases sont revues).

 

  • l’enseignement du latin est dispensé sur trois heures de cours hebdomadaires pour chaque niveau, de la seconde à la terminale, dont une heure au CDI

 

  • le manuel, le dictionnaire, la grammaire sont fournis par l’établissement ; le CDI propose de nombreuses ressources pour le cours : bandes dessinées en latin, ouvrages bilingues, dictionnaires de langue et d’auteurs.

 

  • c’est une option facultative : l’investissement est très valorisé et la charge de travail minorée. La majorité du travail se fait en classe mais un apprentissage régulier et une participation active en cours sont nécessaires.

 

  • c’est aussi une épreuve très valorisée au baccalauréat : à l’oral, seuls les points au-dessus de la moyenne comptent et sont multipliés par trois ! Aucun risque donc, rien à perdre, tout à gagner ! Le candidat présente un texte étudié dans l’année avec son enseignant et peut s’aider d’un dictionnaire.

 

  • le programme de latin permet de nombreuses passerelles avec le programme de français en seconde et en première, avec celui de philosophie en terminale ; des liens sont faits très régulièrement pour que les cours dans les différentes matières se complètent, s’enrichissent, s’éclairent mutuellement ; la démarche est la même avec les cours de langues vivantes. Ainsi, le cours de latin prend sens à travers tous les bénéfices qu’il apporte pour les autres cours.

 

Le programme sur les trois ans :

 

Seconde

  • L’homme romain : le citoyen, l’esclave, l’affranchi ; la famille ; les pratiques religieuses

 

  • Le monde romain - Mare nostrum : les grandes étapes de la conquête ; les grandes reines de la Méditerranée

 

  • Figures héroïques et mythologiques : des histoires légendaires : Énée, Romulus, Horatius Coclès... aux légendes historiques : Hannibal, Alexandre, César

 

Première

  • Récits et témoignages : formes narratives et romanesques ; lettres et épigrammes.

 

  • La rhétorique - l’orateur et la puissance de la parole : apprentissage de la rhétorique ; parole et liberté ; grands orateurs.

 

  • Le théâtre : texte et représentation : la comédie de Plaute, par exemple.

 

  • La poésie - amour et amours : désir et séduction ; passions et tourments ; amour et harmonie ; passions fatales.

Terminale

  • Interrogations philosophiques : choix de vie, construction de soi ; épicurisme et stoïcisme.

 

  • Interrogations scientifiques : sciences de la vie, astronomie.

 

  • Interrogations politiques : idéaux et réalités politiques ; la notion de décadence : le mythe de l’âge d’or et l’idéalisation du passé ; mutations culturelles et religieuses.

 

  • Une œuvre au programme : 2015-2017 : Phèdre de Sénèque.

 

POURQUOI CHOISIR L’OPTION LATIN ?

 

  1. enrichir sa culture personnelle et sa formation 

 

  • parcourir l'histoire de notre propre culture, fondatrice de notre civilisation et de nos modes de pensées (nombreuses passerelles avec l'Histoire, la littérature, la philosophie, l'économie) : la culture gréco-romaine a effectivement influencé la culture européenne.

 

  • partir de l'Antiquité pour éclairer et mieux comprendre le monde contemporain.

 

  • le latin est aussi la langue du droit et des sciences (médecine, STAPS...).

 

  1. apprendre à raisonner, argumenter et s'exprimer

 

  • acquérir des méthodes et de la rigueur pour structurer sa pensée (compétences transposables dans tous les domaines).

 

  • revenir aux sources de l'argumentation  (dans leurs discours, les hommes politiques d'aujourd'hui suivent toujours les préceptes de Cicéron en matière d'éloquence)

 

  • développer un usage nuancé et pertinent de la langue française, enrichir son vocabulaire : le français emprunte environ 80% de son vocabulaire et la base de sa grammaire au latin ; ainsi, la pratique du latin vient consolider celle du français et de toutes les langues vivantes par le recours fréquent aux notions grammaticales et lexicales.

 

  1. préparer sa poursuite d'études

 

C’est une formation profitable à tout profil car c’est un bagage culturel très valorisant. Elle est très recommandée pour :

  •  les études de lettres, de philosophie, de droit : le latin est indispensable pour faire des études de lettres classiques mais aussi modernes ou intégrer des classes préparatoires littéraires.

 

  • les études en langues vivantes et arts (histoire de l'art, arts plastiques ...)

 

  •  les études en sciences : pour les mathématiques, la biologie (notamment médecine, STAPS...), la physique, l'astronomie...

 

  • les études en sciences humaines : pour l'histoire et l'archéologie, la géographie, la philosophie, la psychologie ...

 

  • pour tous les métiers du livre, de l’édition...

 

CONTACT

Pour toute demande d’information complémentaire, n’hésitez pas à contacter Chahine Loïc, professeur de lettres classiques au lycée la Colinière : Loic.Chahine@ac-nantes.fr

Pièces jointes
Aucune pièce jointe